Bluebay Grand Esmeralda (Playa Del Carmen) et la cité d’Ek Balam

Pour la petite histoire

Pour célébrer mes 30 ans et notre pacse par la même occasion, je voulais un voyage qui sorte de l’ordinaire. J'avais deux idées de destinations en tête, mais il était important pour moi comme je partais en couple que mon conjoint me donne son avis dans le choix du voyage. Je lui ai proposé le Yucatan au Mexique afin de découvrir la beauté des citées Maya ou bien la Thaïlande pour ses plages paradisiaques. À la vue du titre, vous vous doutez déjà de notre choix.

Le choix de l’opérateur et de l’hôtel

Nous sommes donc passés par l’agence « LOOK VOYAGE » afin d’effectuer un séjour en novembre. Nos priorités étaient comme beaucoup je pense, le dépaysement, le soleil, la détente, l’évasion, peu de touristes et des citées Mayas bien sûr. Nous étions conscients en revanche que Cancun était réputée pour une être une station balnéaire bruyante et touristique de décembre à mars (moment du spring breack), mais le mois que nous avions choisi nous semblait être l’idéal et on pensait que les activités seraient moins bondées.

Le climat

En novembre, normalement c’est un peu humide le soir. L’après-midi, il fait beau et chaud tout en restant supportable. La période la plus chaude étant de janvier à mars. Nous concernant, je pense qu’on a été poissard, on s’est pris 6-7 jours de pluie sur 9, la lose et pas de la pluie française, non ce serait trop facile… On en rigole maintenant, mais pendant notre voyage, je voulais tellement que tout soit parfait pour montrer à mon conjoint à quel point c’est magnifique de voyager que du coup j'ai ruminé pendant 9 jours 🙁

Franchement, si vous avez un temps maussade comme nous avons eu, ne restez pas sur un échec. Je sais qu'un voyage comme celui-ci représente un bon budget, mais je compte y retourner pour briser cette malédiction.

De la chambre à l'hôtel, il n'y a qu'un pas ou pas...

Nous étions logés à l’hôtel BlueBay Grand Esmeralda à Playa Del Carmen. Hôtel resort 5 étoiles.

D’après la description, l’hôtel semblait être luxueux et idyllique.

L'hôtel BlueBay Grand Esmeralda ***** est situé dans une enclave privilégiée à Playa del Carmen dans la zone naturelle de Riviera Maya, parmi des plages à l'eau turquoise et claire, au sable fin et des sites archéologiques. Entouré par la jungle, des marécages à mangrove et un front de mer privé de plus de 500 mètres, ce resort exquis unit des motifs élégants de la culture des Mayas au design contemporain et un grand choix de services qui satisferont les voyageurs les plus exigeants.
Cet hôtel 5 étoiles luxurieux, récemment construit, comprend 979 chambres élégantes, finement décorées, donnant sur la mer ou de beaux paysages, situées dans 8 bâtiments sur une superficie de 180 hectares du front de mer.

Ça donne envie !

Arrivée très tard le dimanche soir, après 11heures d’avion, une fois à l’hôtel, nous nous sommes tous retrouvés sous un grand chapiteau à la toiture en branches de bois très joli avec pleins de réceptions et de banquettes en forme de cercle autour de nous.

La langue utilisée était soit l’anglais, soit l’espagnol, ils parlent très, très peu le français dans ce complexe. Une fois notre chambre attribuée, il faut descendre les quelques marches sur la droite et des voiturettes de golf vous attendent, le complexe hôtelier étant très grand, si nous aurions décidé d'aller à pied jusqu'à notre chambre, jamais on l'aurait trouvé seul.

Une fois posé bagages, inspection des lieux. Au moment de la prise de photos, stupeurs et tremblements.

Des tâches de sang au sol, la salle d'eau vraiment pas propre du tout. Le dégout monte, la rage également, mettre plus de 3000€ dans un voyage et avoir ça c'était hyper frustrant. On a demandé à changer de chambre le lendemain, trop fatigué du voyage pour le faire le jour même. Dans la nouvelle chambre, rien au sol mise à part des minis fourmis qui envahissaient sol et lavabos de la salle d’eau. Bref, conclusion, niveau chambre c’est beau, mais pour moi ce n'était pas digne d’un resort.

Petit plus, la surprise du chef, Le soir, vous aurez la joie d’entendre un son très fort émanant des couloirs. Ce ne sont pas des animaux sauvages, non, ce sont les américains. Certains hurlent la nuit tellement ivres et laissent leurs déchets un partout. Certains matins, on trouve même des choses plus ou moins amusantes, tels que des vomis ou des gens qui comatent au pied du bâtiment. Très sympa.

Le cadre extérieur de l'hôtel

Si la chambre ne va pas, alors il faut sortir, visiter. Grrrr, sinon je pense que j'aurai montré le sale caractère d'une française en colère.

On s’est baladé dans ce grand complexe du coup. L’extérieur de l’hôtel est très, très bien entretenu quant à lui, même trop par rapport aux chambres. Au moins les verdures et les jardins sont magnifiques, dépaysement garantie pour vos photos. On se retrouve un peu dans la jungle avec pleins d'animaux, de Koati, d’arbres, la mangrove tout autour, waouhhh. Pour vos déplacements prenez la voiturette de temps en temps, on se croirait dans le train de Disneyland. On s'est amusé à filmer tellement le chauffeur roulait vite, lol

Pour les petits et les grands creux

Si vous y allez en formule tout inclus, vous n’aurez que l'embarras du choix niveau restaurant. Un grand restaurant, sous forme de buffet à volonté se trouve juste à côté du hall d'accueil. Puis, 6 autres restaurants à la carte et à thème se trouvent un peu partout dans le complexe : mexicain, italien, français, poissons, steak house et asiatique.

Vous avez une petite faim ? il y a même un snack-bar.

Dans l'ensemble, la nourriture était bonne, mais ne vous attendez pas à manger typiquement local sauf si vous allez réserver au restaurant mexicain à la carte, sinon c’est très américain comme alimentation. Le grand restaurant possède le service avec le personnel le plus aimable et c’est l’endroit où vous avez le plus de choix.

Je vous conseille pour vos petits déjeuner, dans le grand restaurant.

Des piscines, de la plage et des cocktails

Dans ce complexe, vous trouverez deux piscines. La plus petite, se trouve entre plusieurs blocs d'hébergements, un peu excentrée de la plage. On a jamais osé s'y baigner, l'eau était cracra et trouble. La plus grande fait face à la mer, top. Vous y trouverez aussi un bar sous forme de paillote juste à côté et le steak house.
Petit conseil, si vous prenez un granité sous la paillote, vérifiez toujours le contenu de votre verre !
Je me suis rendue compte en faisant un selfie que sur la photo, dans mon verre, il y avait une masse sombre et là ahhhhh. Pour le fun je vous ai même mis la photo, on se moque pas ! En vous baladant sur la plage, ne vous étonnez pas de voir des algues sargasses. Apparemment ces algues seraient issues de la dégradation des océans. Elles sont emportées avec les courants sur les littoraux. Les pauvres, ils mettent tout en œuvre pour les enlever, mais elles reviennent à chaque fois de plus belle. Même l'économie apportée par le tourisme a été touchée à cause de ce phénomène. Si en sortant de la zone de plage réservée à l'hôtel vous vous dirigez vers la gauche, à 5-10 minutes de marche, vous trouverez une étendue d'eau turquoise entourée de constructions de rondins de bois. Magnifique ! L'eau y est plus froide que la mer, mais c'est un décor paradisiaque. La mer quant à elle est parfaite. Une fois la barrière d'algues passée, vous pourrez profiter d'un sable fin et d'une eau merveilleusement chaude.

Les activités

Vous pourrez trouver l'équipe d'animations à deux endroits. Soit à la grande piscine, qui fait face à la mer. Soit au snack-bar. De ce que l'on a appris, les animateurs viennent de tous les pays du monde. Le tableau des activités se trouve à la grande piscine et uniquement à cet endroit.

Et au snack-bar, une pancarte vous indiquera le thème de la soirée du jour. Ce bar est très beau, aux murs peignés en noir et blanc avec les cadres des plus grandes stars d’Hollywood, l’identité américaine est bien marquée. Les barmans sont très gentils et leurs cocktails (avec ou sans alcool) sont top. L’après-midi, attendez-vous à ne pas être au calme, les américains parlent très fort et même certains ramènent leur propre sono comme s’ils étaient chez eux ce qui gâche le son caribéen du bar.

Les excursions

On s’est rendu compte qu’avec un bon budget sur place, on pouvait faire de ce voyage qui tournait au cauchemar quelque chose de sympa. Mon ami avait eu l’idée de réserver une voiture de location, mais il a déchanté quand il a vu le prix de la caution, plus de 1000 dollars et ça on l’avait pas prévu. De plus, on nous avait mis en garde sur les barrages de polices qui rackettent les touristes, ça nous a un peu plus refroidi, lol

Courageux, mais pas Rothschild, on s'est contenté des excursions proposées par l'hôtel. Plus chères, mais variées, les excursions proposées par une entreprise basée sur l'éco-tourisme au nom d' Alltournative étaient :

  • Chichen Itza, 1 journée avec déjeuner, 94€
  • Coco Bongo Playa del Carmen, & soirée, 66€
  • Tulum merveille maya, 1 journée avec déjeuner, 120€
  • Coba village Maya, 1 journée avec déjeuner, 122€
  • Isla Contoy, Isla Mujeres, 1 journée avec déjeuner, 118€
  • Ek Balam et Cenote, 1 journée avec déjeuner, 122€
  • La jungle Maya, 1 journée avec déjeuner, 122€

Nous avons choisi Ek Balam.

A 122 euros par personne, cette excursion a été le gros de notre budget. Toutes les excursions proposées par l'opérateur étaient chères, mais je suis partie du principe que d'aller au Mexique pour ne pas sortir du complexe hôtelier aurait été comme avoir gâché mon argent, puisqu'on ne profitait de rien de local et on ne s'évadait pas. Alors tampis, en rentrant se sera un peu plus dur financièrement, mais faire autant de kilomètres pour avoir ce goût d'inachevé, non. On ne vit qu'une fois, il fallait bouger, aller à la découverte de la Jungle et de la citée Maya, cette civilisation si chère à mon cœur.

Ek Balam

Située à 30 km au nord de la ville de Valladolid et à 2 kilomètres d'un village Maya du même nom « EK BALAM » fait partie des nombreuses citées Maya recensées à ce jour, mais encore peu connue par le tourisme de masse. Compter à peu près 1 heure et demi de route par rapport à Playa Del Carmen, on change même de fuseau horaire ! Ek balam signifie en Maya, "Jaguar noir". Les fouilles ont commencé en 1994, cette cité est une des rares encore à accepter que les touristes montent jusqu'en haut de la pyramide. Vous verrez c'est impressionnant de constater que des fouilles ont encore lieu sur le site, tout reste à découvrir encore. On se sent un peu comme Indiana Jones hihi.

A l'entrée se trouve une arche reconstituée, "El Arco Maya", qui est orientée selon les quatre points cardinaux. On a dégagé à ce jour, 45 structures, parmi lesquelles :

  • Au nord, le plus grand bâtiment du site, appelée « Acropole » ou encore « La Torre » (la tour). Il est divisé en plusieurs petites pièces reliées entre elles par d'innombrables escaliers et contient la tombe d'un souverain appelé Ukit Kan Le'k Tok'. C'est sur les murs de ce bâtiment que furent découverts le glyphe et la fameuse frise. Haut de 31 mètres, long de 160 mètres et large de 70 mètres, c'est une des plus imposantes constructions du Yucatán ; certains disent que la vue de son sommet porte tellement loin sur la forêt qu'on peut apercevoir les pyramides de Cobá et de Chichén Itzá. Perso c'est très dur de voir quelque chose, la Jungle s'étend à perte de vue, si vous avez le vertige s'abstenir ! L'expérience d’être tout là-haut, vous donne des frissons, c'est tellement beau. Snif ...

Vous verrez aussi,

  • Le Palais ovale.
  • Un jeu de balle.
  • La plate-forme des stèles.
  • Les pyramides jumelles.

Pourquoi cette excursion et pas une autre me direz-vous ? Et bien c'est très facile, vous visitez un site très peu connu, donc moins de touristes, vous êtes dans la Jungle et profitez ainsi de la magie des lieux. De plus, à l'issue de la visite, vous mangez avec le peuple descendant des Mayas, oui, oui, leurs descendants. Dommage que la barrière de la langue nous sépare, car sinon je les aurai harcelés avec toutes mes questions… Vous mangez aussi typiquement local, 100% BIO lol. Et votre journée s'achève par un Cénote.

Un Cénote ?

Un Cénote, est un puits naturel, provoqué par l'érosion amenée par la pluie. Le Yucatan en est infesté à cause d’une météorite de 10 km qui a percuté notre planète à cet endroit, il y a 66 038 000 ans. C'est elle qui est à l'origine de l'extinction des dinosaures. Elle a rendu le sol très spongieux et friable d'où ces gruyères dans la roche qu'on appelle Cénote. Bref, ces lieux étaient considérés comme sacrés au temps des mayas. C'était l'inframonde, le monde des esprits. L’endroit où on rentre en communion avec eux au travers de Chamans, ils leurs faisaient respirer des plantes hallucinogènes qui les mettaient en transe. Ça leurs permettaient de rentrer en symbiose avec la nature et leurs ancêtres. Pour avoir la chance de s'y baigner, il fallait passer par le Chaman, car il doit vous nettoyer l'âme avec un incantation et de l'encens, il fait également une prière aux dieux afin de vous autoriser le passage dans ce lieu sacré. Pour y entrer deux solutions, soit en rappel, soit par l'escalier en bois. Bon bah j'ai fait le rappel, mais j'ai pas rigolé longtemps, j'étais à deux de tensions en descente et ça m'a valu de me faire charrier en bas. Je l'ai fait au moins. C'est un endroit à couper le souffle, riche de magie ancestrale et un décor géologique hors du commun. C'est humide forcément et la Go pro l’a un peu mal pris, mais quand je pense à cet endroit, à cette eau si pure, je me dis que j'ai eu de la chance de l'avoir vécu.

Un frisson énorme m'a envahi quand j'y étais, je pense même avec le recul que j'étais plus émue par le Cénote que par le site Maya. J’ai pu revivre grâce à cette activité, certes un peu touristique je dois l'avouer, mais quand même privilégiée, une journée dans le lieu d'une civilisation que j'admire. Cette journée était pleine de mystères, d'émerveillement. Qu'est-ce que ça fait du bien de se sentir admiratif de la beauté et la diversité du monde qui nous entoure.

Bilan du séjour

Je ne vais pas vous le cacher et je pense que vous devez également le sentir, mon article se divise en deux styles d'écritures bien distinct. Une partie pas très positive sur l'hôtel et une autre à l'extrême opposée sur l'activité. C'était notre premier voyage à l'autre bout du monde, nous nous sommes rendu compte qu'un voyage ça se prépare même si c'est dans un club. Quand on est aussi loin, il faut soit prévoir plus d'argent, soit planifier ses activités afin de ne rien louper. Mine de rien, grâce à cette journée à Ek Balam, je ne reste pas sur un échec, je sais à présent ce que je cherche quand je voyage, la beauté de mon environnement, m’imprégner de la magie des lieux et de son histoire. Je sais que je retournerai là-bas mieux préparée avec un point de vue complètement différent. Je vous conseille vraiment ce pays magnifique. j'espère que cet article vous permettra de ne pas commettre les mêmes erreurs que nous. Bon voyage.