Petit séjour à Rome

Ce voyage, je l’attendais depuis mon enfance. Passionnée d’antiquités et de civilisations anciennes, j’en rêvais au même titre que mon voyage au Yucatán (Mexique) en novembre dernier.

Pour vous faire partager mon expérience, voici le compte rendu de mon séjour de 6 jours dans la capitale italienne.

Notre séjour

Jour 1 : Beauvais/Rome Ciampino - Premiers pas en ville

Pour notre escapade, nous avons choisi la compagnie aérienne Ryanair au départ de Beauvais Tillé. C’etait la moins cher pour notre trajet. Les billets avaient été réservés 1 mois et demi à l’avance. Vous verrez, les prix grimpent très vite à l’approche du départ. Quant à l'arrivée, elle se fait à l’aéroport de Ciampino.

Prix du vol : 80€ A/R par personne, en business classe avec :

  • choix de votre place à bord de l’avion ;
  • check-in et embarquement prioritaire ;
  • 1 bagage cabine de 10kg et 1 en soute de 20kg.

S'il n'y a pas trop de différence de prix, n'hésitez pas à prendre ce pack business.

A notre arrivée, tout s’enchaîne assez vite : l’aéroport est assez petit et il n’y avait pas trop de monde au débarquement. Il a fallu récupérer les bagages, aller chercher nos Roma Pass qui se trouvent dans le hall de l’aéroport et les tickets de bus pour nous rendre dans le centre de Rome.

Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre une de ces formules comprenant un guide, une carte de la ville ainsi qu'un pass selon la formule choisie :

Roma Pass
  • 3 jours d'accès illimité aux transport en commun romains (bus, metro et train) ;
  • Entrées gratuites à 2 sites touristiques ou musées de votre choix.
  • Durant ces 3 jours, les autres musées seront à prix réduits.

Tarif pour 3 jours :

euros
Pass Omnia
  • Tous les avantages du Roma Pass
  • Accès à tous les sites du Vatican avec coupe-file
  • Viste de la ville en open-bus.

Tarif pour 3 jours :

euros

Le Roma Pass existe aussi en formule 48 heures à 28 euros pour ceux qui désirent seulement passer un week-end sur place. Vous pourrez trouver ces pass partout dans Rome (aéroport, gare, kiosques, musées, sites touristiques...)

Concernant le bus pour le centre ville, le trajet aller est à 4 euros par personne, disponible également dans le hall de l’aéroport à côté du stand de Roma Pass. Les arrêts de bus sont en face de la sortie de l'aéroport (a gauche de l’entrée du parking à côté d’un abri de bus).

Le trajet est sympa ça permet de voir l’architecture tout autour de Rome et puis on peut voir également des édifices de l’époque en plein dans des champs, ce qui est très atypique. En revanche, tenez bien compte de l’heure à laquelle vous arrivez, car il y a beaucoup de circulation à l’entrée de Rome. Le bus nous a déposé sur le côté gauche de la gare de Termini et ensuite nous avons pris le métro qui se trouve de l’autre côté de la gare pour nous rendre à notre logement.

Un conseil : n'utilisez pas votre pass Roma/Omnia le premier jour de votre séjour. Sa validité débute le jour de la première utilisation et le décompte se fait en jour et non heure pour heure.

Le ticket de métro est lui à 1,50€ pour 100 minutes de validité pour aller se balader dans les différents coins de Rome.

plan-metro-rome
Plan du métro

Bien pratique pour tout vos déplacements ! A garder dans votre téléphone ou à imprimer lors de votre séjour.

Jour 2 : Le Colisée - Forum romain - Fontaine de Trévi

Nous avions choisi à l'avance notre circuit. Je vous conseille de faire de même au moins pas de mauvaise surprise. Renseignez-vous également sur les grèves éventuelles de métro ou bus et sur les jours d'ouvertures des musées.

Pour cette 1ére journée, direction le Colisée et le Forum Romain / Mont Palatin via la ligne B du métro.

Avec le Roma Pass, ces activités sont comptées comme une seule au lieu de deux. Nous avons commencé par le Colisée, vous verrez, il y a une file d'attente exprès pour le pass.

Et une fois le Colisée fini, face à vous, une allée pavée avec des piliers romains antiques de chaque côté. C'est l'entrée du Forum. Cette visite nous a pris 2 heures à peu près.

Nous avons continué notre visite vers le centre-ville avec le magnifique musée du Capitole et sa statue à l'effigie de Victor Emmanuel II. L'entrée du musée est payante, mais ça ne vous empêche pas d'y monter et d'admirer la vue sur le Colisée. Surtout que la place a été conçue par Michel Ange au 16 ème siècle, une pure beauté.

Dans le centre-ville, il y a beaucoup de sites archéologiques à regarder, déterrés au beau milieu d'immeubles. Si bien implantés, qu'ils se confondent parfaitement. Mélangeant ainsi beauté et naturel dans un décor urbanisé d’aujourd’hui. J'en suis encore émerveillée. N'hésitez pas à aller vous promener.

Je vous invite également à rentrer dans les églises et les basiliques. Elles sont magnifiques, tout en couleurs et dorures, c'est impressionnant. Moi qui ne suis absolument pas architecture religieuse de notre temps j'en suis restée scotchée.

Pas besoin de parler du monument au combien connu et reconnu surtout pour les grands superstitieux, la fontaine de Trévi. Bon là, ça n'engage que moi, mais j'ai été très déçue. Trop de monde. Les touristes ne respectent pas les lieux. Ils possèdent tous des perches à selfies ce qui nous empêche de prendre de belles photos. J’ai été étonnée de voir qu’il n’y avait pas ou très peu de pièces jetées dans la Fontaine. Alors, est–ce devenu interdit ? En tout cas, la fontaine de Trévi reste ma déception durant ce séjour.

Jour 3 : Ostia Antica

Pour ce deuxième jour de visite, direction Ostia Antica, mon premier coup de cœur. Etant fan d'archéologie je me devais d'y aller. C'était obligé !

Pour s'y rendre, il a fallu prendre le métro et le train (toujours gratuit avec le Roma Pass) : Métro ligne B direction Laurentina, descendre à la station Magliana, prendre le train direction Ostia Lido (ligne Roma Lido) et descendre à Ostia Antica. Prendre la passerelle piétonne en face, bleue, continuer tout droit, arrivé à la fontaine, marcher jusqu'à la porte des fouilles (moins de 2 minutes).

Pour l'entrée, nous n'avons pas utilisé la seconde entrée gratuite du Roma Pass (que nous gardions pour la villa Borghése). Cependant, il nous à apporté un tarif réduit : l'entrée à 8 euros.

C'est un bond hors du temps. Je ne sais pas quelle impression on a en visitant Pompéi, cela doit sûrement être pareil, mais là, c'est tout un village romain à perte de vue qui se trouve devant nous, en pleine végétation, pas loin de la mer. Après pour ceux qui aiment les sites archéologiques, il est toujours difficile de se situer à l'époque des décors avec les toitures en bois etc.

Mais voila une vidéo de reconstitution assez bien faite si vous voulez vous faire une idée :

Compter au moins trois heures de visite tellement le site est grand.

Une fois fini, il serait dommage de partir en étant si proche de la mer, non ? Alors, nous reprenons le train pour l'arrêt Lido Di Ostia.

Vous arriverez vraiment en bord de mer. Il ne faudra pas s'étonner, les plages à Rome sont privées, car la propreté est une catastrophe. Ça n’a vraiment pas l’air d’être leur priorité là-bas. Les bars et les restaurants ont leurs espaces dessus et nous sommes obligés de consommer pour pouvoir aller se baigner ou profiter du sable.

Nous sommes allés manger au "Ristorante L'Ostrica Pazza" mêlant produits de la mer et cuisine gastronomique. Le prix pour deux était proche des 60€ mais beaucoup de découvertes avec en plus une vue sur la mer, un soleil radieux, et un patron français !

Jour 4 : Villa Borghèse - Piazza di Spagna

Mon deuxième coup de cœur. Pour cette visite, il est préférable de réserver avant votre séjour par téléphone au 00390632810 (depuis un poste fixe). Ensuite, pour les choix, après écoute, j'ai composé le 2, puis j'ai taper le 1. Malgré mon choix de numérotation "2" pour anglais et elle m'a répondu dans ma langue. Dites-lui bien que vous y allez avec le Roma Pass (si c'est le cas) et donnez l'heure de votre visite. Elle vous donnera un numéro de réservation qu'il faudra donner le jour J. Cette visite était donc notre deuxième et dernière activité gratuite de notre carte.

Un parc immense, une demeure somptueuse. Beaucoup de loueurs de tandem, de Segway, d'Overboard, ou de Surrey vélo dans le parc. A l'interieur, pour patienter avant notre heure de passage, il y a une petite cafétéria toute mimi au rez-de-chaussée. (Ils parlent un peu français)

L'exposition quant à elle se décline comme-ceci:

Au premier étage, ce sont les thèmes de l'Antiquité et au deuxième étage, sur le Christianisme. Inutile de vous dire quel étage j'ai adoré. C'est un décor irréel. J'en ai encore pleins les yeux après 6 mois. Les peintures des plafonds sont faites avec une telle perspective qu'on a l'impression d'être tout petit et d'être dominé par les Dieux antiques des cieux. C'est une merveille de découverte. À voir de toute urgence. C'est l'endroit qu'il faut visiter même si vous n'êtes absolument pas peintures ou sculptures, vous en serez c'est obligé amoureux.

L'après-midi, nous sommes allés à la Piazza Di Spagna - la place où se trouve les plus grandes enseignes de luxe (Dior, Prada, Versace...).

Il y a aussi, à cet endroit, pas mal de petits commerces d'alimentations pour les touristes. Si vous voulez acheter des jambons, du fromage vous en trouverez là-bas.

Puis, à deux minutes à pied de cette place, dans la rue via Del Corso, vous trouverez pleins de boutiques comme Zara, Sephora, HM...

Avec cette journée, s'achève notre avantage Roma Pass 72H.

Jour 5 : Vatican - Euroma 2

Arrivée au Vatican, surprise ! Malgré certains avis sur internet et malgré mon inquiétude communiquée à mon ami, nous sommes allés sans avoir réservé au préalable. Une queue de 3 heures !!!!! Juste hallucinant, pire que Disneyland !

Du coup, on a visité la Place St Pierre avec ses gardes Suisses postés et coup de chance, on a vu le Pape François faire sa messe. Cela a été la consolation, car louper la Chapelle Sixtine c'était une tragédie. Et puis, on a une chance sur je ne sais pas combien d’avoir vu le Pape quand même!!!

Pour ne pas faire comme nous, voici un lien pour votre réservation :

Du coup, au lieu que cette visite nous prenne la journée en même pas 1 heure c'était plié. Vous êtes prévenu, réservez même si sur internet c'est 2 ou 3€ plus cher ça doit vraiment valoir le coup je pense.

En guise de consolation, direction Euroma 2, le plus grand centre commercial de Rome avec 230 boutiques, un très petit supermarché et au dernier étage pleins de restaurants.

Pour y aller, en métro, ligne B arrêt à la station Eur-Fermi lorsque vous sortez du métro, vous traversez la route, descendez les escaliers en face et en bas il y a plusieurs bus. Le 709 ou le 70 vous y emmènes.

Jour 6 : Panthéon - Piazza Navona

Dernier jour sur place, direction le Panthéon et la Piazza Navona, apparemment c'est l'endroit où il y a le plus de français ! Je ne pourrais pas l'affirmer, car il y avait des touristes partout et de tous pays.

Très joli endroit, c'est la place la plus grande de Rome avec trois magnifiques fontaines. Celle du centre, dite « fontaine des Quatre-Fleuves » a été achevée en 1651. Les quatre fleuves symbolisent les quatre parties du monde : le Danube pour l'Europe, le Nil pour l'Afrique, le Gange pour l'Asie et le Río de la Plata pour l'Amérique. Au centre de la fontaine se trouve l'obélisque de la Piazza Navona portant en hiéroglyphe égyptien le nom de Domitien, lequel est surmonté d'une colombe. Deux autres fontaines ornent cette place: La Fontaine de Neptune et la Fontaine du Maure. Beaucoup de pizzerias aussi à cet endroit et les prix sont les mêmes qu'à Paris vous verrez.

14 heures...c'est déjà fini ! Dans trois heures c'est le décollage !!! Alors, direction la Gare de Termini. A gauche de la gare, vous pourrez prendre le bus pour l'aéroport, c'est au même endroit qu’à votre arrivée.

Le prix est plus élevé qu'à l'aller, comptez 6€ par personne. Le ticket est en vente sur place, mais dites bien aéroport de Ciampino car il y a plusieurs départs.

Quelques conseils

Restauration :

Les Italiens ont le même rythme des repas que les Espagnols : ils mangent tard le midi et le soir et ne connaissent pas trop le sucré. Les prix en restaurant sont assez chers. Pour vous donner un ordre d'idée, compter 10€ pour un mojito, 15€ minimum pour pizza... Le pain est considéré comme un complément et l'eau plate est à 5€ la bouteille. Prenez plutôt de la San Pelligrino (eau gazeuse), la grande bouteille ne coûte que 3/4€. Et puis, s’il vous vient l'envie de boire de l’eau à Rome et que votre bouteille en plastique est vide, sachez que toutes les fontaines à eau sont potables. Pratique non ?

L'articulation des menus est bien différente de la notre :

L’antipasti (entrée ou hors-d’œuvre), le primo (premier plat), le secondo, (plat de résistance, les formaggi (fromages) et les dolci (desserts). La plupart du temps il n'y a pas de traduction en français. Au mieux ce sera de l'anglais.

Nous avons eu le chance durant notre séjour d'être tombé en majorité sur des personnes qui avaient des connaissances en français, mais pour en avoir parlé avec quelques amis, c'est vraiment aléatoire.  Alors ne stressez pas non plus pour votre accent, peut être aurez vous de la chance également 😉

Logement :

Concernant le logement, je ne peux vous donner de conseil, car nous avons bénéficié d'un plan en or grâce à notre travail.

Cependant je vous conseille d'acheter le guide du routard sur Rome, il est très complet et ne coûte que 9,90€ à la Fnac.

Se deplacer :

Comme je vous l'ai dit plus haut, dans le livret du Roma Pass, il y a une carte de Rome. Il y en a une autre à la fin du guide du routard. Si vous voulez avoir une carte synthétisée avec tous les grands monuments de Rome voici cette photo, que vous pouvez copier et agrandir à votre guise :

Divers :

Je vous conseille également de télécharger l'application pour mobile "MY LANGUAGE" - traducteur français italien et vice-versa - bien pratique, car il n'y a pas beaucoup d'italiens qui parlent français là-bas malgré la chance que nous avons eu dans certains sites.

Si vous cherchez une supérette, il y en a une juste à côté de la gare de Termini pas loin de là où le bus vous dépose, en descendant la rue, il est plutôt grand. Un autre, plus petit se trouve au sous-sol de la gare de Termini.

Bilan

Rome est une capitale très riche d'histoires et de sites archéologiques c'est merveilleux.

Pour autant est-ce une capitale pour amoureux ? Je ne l'ai pas senti comme ça. Je l'ai vraiment pris comme une ville de découvertes où il faut vraiment être sportif pour suivre la cadence.

Ne partez pas là-bas pour 2 jours, c'est bien trop court, car le Colisée et le Forum romain sont bien trop touristiques et tellement peu représentatifs de tout ce qu'on peut y voir et qui valent vraiment la peine d’être vu.

Un séjour de 4 jours serait l'idéal si vous partez. Pour nous, 6 jours ça faisait un peu trop, mais ça nous a permis de flâner dans toute la ville.

Les sites archéologiques représentatifs de Rome tels que le Colisée, Forum romain et Mont Palatin nous ont plu, mais nous les avons trouvé mal restaurés, c'était trop grossier.

  • Le Roma Pass
  • La villa Borgèse
  • Ostia Antica
  • Les pizzas au top
  • La propreté de la ville
  • Le manque de supermarchés
  • Les tarifs des restaurants assez chers

Bref, je ne regrette pas malgré ces quelques détails mon voyage. J'en ai pris pleins les mirettes.

Dernier conseil, pour les filles, prenez de bonnes baskets de marche. Les talons avec toutes ses rues pavées ce n’est pas l'idéal ! Il y a tellement à voir qu'il ne faut pas avoir peur d’être un peu décontracté pour tout visiter et ne rien louper. Après, j'ai eu ce sentiment aussi, dans le pays de Monica Bellucci, que les italiennes étaient toutes magnifiques et que moi avec mes baskets de running aux pieds, j'étais loin d'avoir la classe à la française.